| Accueil | Nouveautés | Captures d'écran | F.A.Q | Projets dérivés | Forum | Contact | --- | Téléchargement |

Accueil

"PonGL : Origin of Power", c'est quoi ?

Je ne vais pas faire long, PonGL est un jeu créé en C et OpenGL avec mes bases de programmeur débutant. Donc rien de très strict ni d'optimisé. Il est entièrement Libre (licence GNU/GPL) car j'espère que mon code sera plus utile si je le laisse en libre accès que si je le garde égoïstement dans mon coin.
(le "Origin of Power" c'est juste un délire ;) )

Histoire de PonGL

Avertissement : l'histoire de PonGL est anecdotique, voire inutile. Si je me suis amusé à l'écrire c'est avant tout pour encourager les débutants à se lancer dans l'OpenGL tout comme moi.

Depuis Quake 1, je n'avais cessé d'entendre parler de la librairie OpenGL : OpenGL c'est bien, John Carmack par-ci, OpenGL c'est mieux que Directx, John Carmack par là... Vous connaissez la chanson.
Comme je suis depuis toujours attiré par la création des jeux vidéos, je me suis dis qu'il fallait vraiment que je me mette à comprendre les rudiments de cette fameuse librairie.
Quoi de mieux pour commencer dans le domaine des jeux vidéos que de reprendre le bon vieux Pong et d'en faire une version retravaillée en 3D ?...

...Le projet PonGL était né...

...A ce moment là j'avais un nom pour le projet mais aucune connaissance en OpenGL, c'était mal parti. Du coup j'ai cherché avec mon ami Google et je suis tombé sur un site qui devrait être une référence pour tout programmeur OpenGL qui se respecte : http://nehe.gamedev.net.
Malheureusement pour moi, j'ai très vite été découragé : Plusieurs pages de code pour afficher un écran vide en OpenGL, c'est, il est vrai, assez démotivant... Mais en continuant à chercher, j'ai remarqué qu'il y avait quelque chose de bien pratique pour nous simplifier la vie : Glut. Une genre de surcouche à OpenGL qui permet de nous faciliter énormément la tâche et qui, au passage, rend le code 100% portable.
J'étais lancé ! J'ai donc commencé à lire des dizaines de pages de tutoriaux et je m'y suis mis. Très vite j'ai réussi à mettre le décor en place... Un peu plus tard je faisais bouger une balle et quelques heures après, une version très épurée du jeu était jouable malgré quelques bugs.
Ce n'était plus qu'une question de temps et de persévérance pour aboutir à la version actuelle.

Visites uniques : 20321
Pages vues : 124427